jane Blog > Succès pour la projection de Blood in the mobile

Un soirée qui a rassemblée plus de 100 personnes

blood_in_the_mobile-posterL’Institut Jane Goodall Belgium (JGI Belgium) en collaboration avec la commune de Woluwe-Saint-Pierre a organisé la projection du film Du sang dans nos portables dans le cadre de sa nouvelle campagne de recyclage des GSM. Plus de 100 personnes se sont rassemblées au centre culturel de la commune pour assister à cet événement.

L’enquête du film retrace la filière du coltan depuis son extraction dans les mines de Bisiye dans le Nord-Kivu (RDC) jusqu’à son utilisation par une grande firme européenne produisant des téléphones portables. L’oeuvre souhaite mettre en lumière les mauvaises conditions de travail régnant dans les mines illégales, les guerres continues qui sont livrées pour leur contrôle et le manque de transparence des grandes compagnies ne permettant pas la traçabilité du minerai.

La situation actuelle mise en lumière

DSC_0120La discussion qui a suivi la projection a rassemblé trois spécialistes qui ont mis en lumière de façon complémentaire les enjeux actuels liés au coltan.
Colette Braeckman, experte au journal Le Soir, a fait le point sur les avancées timides mais tangibles réalisées par le Congo en matière de contrôle des activités minières et a précisé les conditions nécessaires à l’apaisement et au redressement et de la région.


Dario Merlo, directeur du JGI RDC, a souligné l’importance de favoriser la formation des jeunes du Nord-Kivu. A travers son projet d’éducation par le basketball à Goma, il souhaite former des citoyens éclairés, respectueux d’eux-mêmes et des autres, travailleurs et capables de mener collectivement des projets ambitieux pour leur pays.

Ingrid Bezikofer, présidente du JGI Belgium, a présenté la campagne de recyclage dont l’objectif est de contribuer à la réduction de la demande en coltan en initiant une dynamique d’urban mining en Belgique. On estime en effet que dans les villes sont concentrées des réserves en coltan plus importantes encore que dans certaines mines. En mobilisant les citoyens, le JGI souhaite contribuer à freiner ces exploitations dommageables pour les personnes, les animaux et l’environnement en RDC. De plus, grâce aux fonds levés par la campagne, le JGI Belgium finance des bourses scolaires pour les jeunes basketteurs de Goma.

Un public intéressé et engagé

DSC_0226
En fin de soirée, Serge de Patoul, échevin de l’enseignement et de la coopération internationale à Woluwe-Saint-Pierre, nous confie ses impressions : ‘C’est une problématique très complexe à laquelle nous ne sommes pas étrangers. Une exploitation saine et une meilleure traçabilité du minerai sont indispensables !’. Gauvain, 26 ans, nous explique : ‘J’avais une idée plutôt nébuleuse de la problématique mais j’ai réalisé le lien entre les conflits et l’exploitation illégale’. Il ajoute : ‘Il est difficile de se passer du portable mais j’utilise mon appareil le plus longtemps possible’. Nele, 25 ans, partage son enthousiasme : ‘La campagne de recyclage des GSM est une excellente idée! Nous devons tous plus recycler au lieu de jeter notre vieux matériel. Cette campagne favorise la sensibilisation et c’est ce que nous et notre planète ont besoin !’

Retour au blog