jane Blog > Une paire formée à Tchimpounga

Falero
Depuis 24 ans, sous la tutelle du Jane Goodall Institute, le Centre de Réhabilitation pour Chimpanzés de Tchimpounga en République du Congo a recueilli 194 chimpanzés orphelins victimes du trafic d’animaux sauvages. Heureusement, on observe une diminution spectaculaire des confiscations de chimpanzés et ce grâce à deux facteurs : nos campagnes de sensibilisation et d’éducation promouvant l’intérêt pour les grands singes et la bonne gestion de leurs populations, mais aussi le soutien apporté à l’application des lois. Cela fait presque deux ans qu’il n’y a plus eu de nouveaux arrivants à Tchimpounga avec une exception : en effet, au début de l’année, un jeune chimpanzé nommé Falero est entré au Centre. Falero était en relativement bonne santé, mais il lui fallait du temps pour se remettre physiquement et émotionnellement du traumatisme d’avoir été arraché à sa mère et d’avoir manqué de contacts avec ses congénères. Falero a d’abord été nourri au biberon par sa soigneuse, Christel. Grâce à ses bons soins, il a vite été remis sur pied ce qui lui a permis d’être placé auprès d’une mère de substitution, Lounama. Loumana et Falero se sont immédiatement entendus et passent leur temps ensemble à jouer et à se toiletter. Ils sont devenus inséparables : une vraie réussite pour Tchimpounga.

Crédit photo: The Jane Goodall Institute

Retour au blog