Notre équipe

Anouska Plasmeijer
Directrice exécutive – anouska@janegoodall.be
Citoyenne néerlandaise résidant à Bruxelles depuis 15 ans, Anouska Plasmeijer est la nouvelle directrice exécutive de JGI Belgique (à compter du 1er janvier 2020). Elle est une forestière tropicale formée et travaillait pour une grande organisation de conservation. Anouska est mariée avec trois beaux enfants et un chien très mignon.
Admiratrice de longue date de la fondatrice Jane Goodall, elle a été agréablement surprise de découvrir les nombreuses activités que nous menons en Belgique, en particulier sur le reboisement. Anouska aime s’impliquer davantage dans les activités locales et unir ses forces à celles d’autres personnes aux vues similaires.
Citation préférée: «La vie est ce qui vous arrive quand vous êtes occupé à faire d’autres plans» de la chanson Beautiful Boy de John Lennon.
Nektaria Moskofidis
Nektaria Moskofidis
Responsable des bénévoles – volunteers@janegoodall.be
Nektaria a des racines grecques et travaille comme conseiller juridique spécialisé en droit de l’environnement et du bien-être animal. Elle est une passionnée du marathon et lit des dizaines de livres. Depuis qu’elle était petite, elle était passionée pour l’environnement et les animaux. Elle pense que les animaux ne sont pas des objets à utiliser et qu’il n’y a aucune excuse pour la maltraitance des animaux. Elle veut être porte-parole de l’environnement et des animaux qui n’ont pas leur propre voix. Elle croit que notre but premier dans la vie est d’aider les autres et d’apporter une contribution dans ce monde, ou pour le dire dans les mots de Gandhi: soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.
Kathleen Leemans
Kathleen Leemans
Responsable des adhésions – membership.nl@janegoodall.be
Kathleen a rejoint JGI Belgium en s’inspirant des histoires du dr. Jane Goodall, et elle est restée pour trouver un tas de motivation et partager ses idées avec les autres membres de l’équipe. Elle pratique son sens de la nature en identifiant et en étant consciente de toutes sortes de créatures qui la dépassent. Elle est intriguée par la beauté et la diversité des papillons, tandis que les grands singes lui enseignent notre propre place dans la nature. Elle termine actuellement son diplôme de biologie. Elle aime la durabilité et la créativité.
Tania Parys
Tania Parys
Coordinatrice Roots & Shoots – rootsandshoots@janegoodall.be
Tania est une personne passionnée et aimant la liberté. Ses filles, Emma et Margot, ont une priorité absolue. Elle adore voyager et adore aller dans des endroits moins populaires où les autres n’iraient pas. Elle a constamment soif d’apprendre et aime défier sa créativité. Elle n’aime pas le courant dominant et envisage toujours d’autres options. Elle aime enseigner et se connecter. Elle enseigne la biologie à l’école et enseigne également aux enfants à nager, donne des cours d’aquagym aux femmes enceintes et aux femmes qui ont eu des problèmes graves. Ce sont ses deux grandes passions. Si elle n’est pas d’accord, elle vous le dira et elle doit encore apprendre à être plus diplomate. Elle aime les gens qui l’inspirent… comme Jane.
Ronald Eelbode
Webmaster – ict@janegoodall.be
Ronald est un chimiste flamand et webmaster / développeur web. Depuis 2015, il gère et développe des sites Web et traduit occasionnellement pour JGI Belgium. Il aime la combinaison de la science et de la spiritualité dans le livre de Jane, Reason for Hope.
Diane De Houck
Diane De Houck
Gestionnaire des médias sociaux
Diane est bénévole chez JGI Belgique depuis 2012. Elle gère la communication et les réseaux sociaux de l’Institut depuis 2015. Diane est titulaire d’une maîtrise de français langue étrangère dans les domaines de l’éducation et de l’entreprise, de la communication et de l’informatique. Elle s’intéresse à plusieurs sujets tels que l’écologie, la paléontologie, les technologies éducatives, la littérature et la langue et la culture chinoises.
Elle a décidé de rejoindre l’équipe après avoir lu un livre de Jane Goodall et surtout la citation «Chaque individu compte. Chaque individu a un rôle à jouer. Chaque individu fait une différence. ». Diane admire particulièrement le travail de Stephen Jay Gould, David Attenborough et Jane Goodall naturellement.
Sophie De Spiegeleir
Sophie De Spiegeleirnewsletter@janegoodall.be
Sophie est une Belge née et élevée. Après avoir terminé deux maîtrises en anthropologie sociale et culturelle et en victimologie et justice pénale, elle travaille actuellement sur un projet de doctorat sur la cybervictimisation. Bien que sa passion réside dans les êtres humains et la compréhension de leurs interactions sociales, les animaux et en particulier les grands singes fascinent Sophie depuis l’enfance (vous devriez voir sa collection d’animaux câlins!). Voyager à travers le monde, rencontrer de nouvelles personnes, goûter différents plats est également son passe-temps favori. Plus important encore, le plus grand rêve de Sophie est de rendre ce monde meilleur, ce qui est l’une des raisons pour lesquelles elle a rejoint l’Institut Jane Goodall Belgique en décembre 2017. Elle est maintenant responsable des Newsletters JGI Belgium.
Ivan Dunsmore
Ivan Dunsmore
L’intérêt d’Ivan pour la photographie a commencé quand il voyageait en Inde il y a de nombreuses années et a cassé l’appareil photo de sa mère en le faisant tomber accidentellement sur un sol en pierre. Au lieu de lui acheter un nouvel appareil photo, il a acheté un nouveau pour lui-même et n’a pas arrêté de prendre des photos pour le reste du voyage. Après avoir terminé ses études en sciences sociales en 2017, il a découvert JGI où il apporte avec joie sa contribution à la diffusion du respect pour toutes les créatures vivantes.
Alfred Eliba
Alfred Eliba
Alfred est écologiste et biologiste en conservation de la faune. Il a travaillé pendant six ans pour la conservation communautaire sur la protection des gorilles de Grauer dans l’Est de la RDC. De 2007 à 2012, il a été coordinateur de la réserve de gorilles d’Usala autour du parc national de Maïko soutenu par le Dian Fossey Gorilla Fund international, il s’est également porté volontaire pour la Fondation Kumu soutenue par le programme Conservation International / CARPE-USAID en Afrique centrale sur la préservation des forêts contre changement climatique. Il a rejoint JGI-Belgique en tant que bénévole en 2015 afin de partager son expérience de terrain, d’améliorer ses connaissances et de contribuer à la JGI. Il souhaite faire une différence pour sauver notre terre. Il a obtenu un master en gestion de la faune tropicale à l’Université de Liège.
Katleen de Buyser
Katleen De Buyser
Katleen est née à Bruges. Et en tant que grand singe et amoureux des animaux elle-même, elle aime passer des heures dans la nature en tant que photographe passionnée. L’Institut Jane Goodall Belgique est comme une extension naturelle de cet amour inné de la nature.
C’est tellement agréable de susciter une prise de conscience et d’aider à aborder de nombreuses possibilités de ce que nous pouvons faire pour conserver et contribuer à notre faune et à notre habitat: la Terre.
Gardons cette flamme de soins et de soutien envers les autres êtres humains et non humains, inextinguible!
Sandy Paquay
Sandy Paquay
Sandy est une enseignante de moralité passionnée. Il n’y a rien qu’elle aime plus que de donner aux jeunes les moyens de lutter contre l’injustice et les inégalités. Elle s’est impliquée dans JGI en 2014 en s’inspirant de tous les projets Roots and Shoots de son école. Elle est devenue volontaire JGI après une merveilleuse expérience de Music for Chimps en 2017. Bon à savoir: Sandy ne mange pas de viande étant trop liée aux animaux qui ne peuvent pas parler d’eux-mêmes; elle aime côtoyer des gens inspirants et c’est aussi pourquoi elle aime voyager. Elle croit, tout comme Jane, que nous pouvons tous faire une différence et avoir un impact. «Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde» est sa devise.
Margaux De Pauw
Margaux De Pauw
Margaux est archéologue, mais sans Louis Leakey pour l’envoyer dans une forêt tropicale, elle a été détournée et s’est retrouvée dans le monde de l’art. Elle a hérité son amour pour la nature par ses parents, qui ont veillé à mettre “In the Shadow of Man” de Jane Goodall sur sa table de chevet. Une rencontre fortuite avec Jane dans une galerie a ravivé la flamme, et elle a rejoint le Jane Goodall Institute Belgium dès que possible. Les hobbies incluent dessiner des animaux disparus, manger de la soupe de brocoli et jouer vraiment mal de l’harmonica (ou du moins dire ses chiens).
Christos Maniatis
Christos Maniatis
Christos est né à Athènes mais a grandi au cœur de l’Afrique, au Burundi.
Ingénieur en robotique de formation, sa passion pour les animaux et la nature est incommensurable.
En grandissant en entendant des histoires de Jane, elle est devenue une véritable inspiration pour lui.
Outre son amour pour la nature, il aime le sport, la photographie animalière et la haine des injustices.
Il a rejoint l’Institut Jane Goodall en 2017 en tant que bénévole. Si une phrase devait le décrire, ce serait: «Je ne suis pas africain parce que je suis né en Afrique mais parce que l’Afrique est née en moi» par Kwame Nkrumah.
Louise Delhaye
Louise Delhaye
Louise est née en Arabie Saoudite où elle a passé ses premières années de vie avant de déménager à Vienne et, quelques années plus tard, au Congo. Elle est ensuite arrivée en Belgique, l’esprit plein de souvenirs et de photos d’autres cultures et pays. Mais parmi eux, il y avait aussi des images de sacs en plastique répartis dans un paysage étonnant, de personnes vivant dans la misère et d’animaux maltraités. Plus que jamais déterminée à faire la différence, elle est en train de faire un master en sciences et gestion marines et lacustres. C’est alors qu’elle est tombée sur un titre du National Geographic “Be like Jane” qu’elle a décidé de rejoindre le JGI.
Laureline Maurer
Laureline Maurer
Laureline étudie le montage dans une école de cinéma à Bruxelles. Fascinée par le comportement des animaux, notamment le comportement des singes, et déterminée à agir pour la protection de l’environnement, elle décide d’aider le Jane Goodall Institute en réalisant des photos et des courts métrages sur certaines actions des bénévoles de JGI.
Jens Warrie
Jens Warrie
Jens a fait la connaissance de Jane au lycée quand il a écrit un projet sur le comportement des chimpanzés et est devenu fan depuis. Il est actuellement employé comme «MOS-begeleider», un coach en développement durable pour toutes les écoles de Bruxelles. Il aime combiner l’aide à la cause de son idole et son expertise personnelle en éducation environnementale dans le projet Roots & Shoots et JGI Belgium en général.
Lysiane Pons
Lysiane Pons
Lysiane vient d’une petite ville du sud de la France, proche de la frontière espagnole. Elle a rapidement déménagé à Paris pour obtenir son master en médiation culturelle pour ensuite aller vivre en Grèce où elle a travaillé pour plusieurs associations et en Belgique pour travailler pour un groupe de réflexion / agence de presse scientifique et politique. Elle aime les animaux, pour aider les gens, l’art, le design et toutes les choses geek. Depuis janvier 2018, elle aide le Jane Goodall Institute avec de nouveaux designs funky et attend avec impatience d’en faire plus.
Fabiana Pica
Fabiana Pica
Fabiana a rejoint le JGIB en 2010; à la fois italienne et belge, elle croit fermement au concept d’interdépendance et de solidarité entre les formes de vie. Tout est connecté. Sa profonde passion pour la nature et les animaux a toujours inspiré sa vie.
«Nous devons cultiver le respect et la compassion pour tous les êtres vivants afin de rendre le monde meilleur». Le programme Roots & shoots est un must!
Fabiana est un membre actif de l’Institut Jane Goodall Belgique en s’occupant du service des traductions de l’EN en FR et vice-versa. Elle a récemment déménagé au Rwanda, Kigali, avec sa famille, cette année où elle suivra sa passion pour la conservation de la faune sauvage.
Vasiliki Boukouvala
Vasiliki Boukouvala
Vasiliki est une spécialiste du marketing et elle a travaillé dans des universités et des établissements d’enseignement, tant en Grèce qu’en Belgique. Elle voulait participer plus activement à tout type d’effort pour protéger notre environnement naturel et c’est ainsi qu’elle a rejoint l’Institut Jane Goodall. Pendant son temps libre, elle danse, fait du vélo ou lit de la littérature. Elle aime voyager, citations inspirantes, visages heureux et pop-corn. Elle rêve d’un monde sans guerre, sans injustice ni paresse.

Photo crédits (sauf Anouska, Fabiana, Alfred, Sandy et Louise): Ivan Dunsmore/JGIB. Anouska par Nicola Van Achter, Fabiana par Philip Theunissen/JGIB.