Projets passés

L’Institut Jane Goodall Belgique a soutenu les projets suivants dans le passé. En raison de besoins plus urgents au sanctuaire de Chimp Eden en Afrique du Sud et à la Réserve Naturelle de Dindefelo au Sénégal, l’Institut Jane Goodall Belgique a mis fin à son soutien à long terme au sanctuaire de Tchimpounga en 2021.

Le centre de réhabilitation des chimpanzés de Tchimpounga

Le centre de réhabilitation des chimpanzés de Tchimpounga est le plus grand sanctuaire de chimpanzés d’Afrique. Ce refuge d’espèces sauvages abrite plus de 150 chimpanzés, tous victimes du trafic illégal et du braconnage.

Enlèvement pièges

Le Jane Goodall Institute possède une équipe dont l’objectif est d’entrainer des ougandais au trackage dans le cadre du programme de suppression de pièges. La tâche de cette équipe de suppression de pièges est de localiser et supprimer les pièges et d’indiquer sur une carte, via un système de localisation de GPS, les zones où les braconniers sont actifs.

Le Centre de Recherche de Gombe Stream

Dr. Jane Goodall a fondé le Centre de Recherche de Gombe Stream en 1965 et est depuis devenu un laboratoire vivant, habitat du groupe de chimpanzés sauvages le plus étudié.

Photos crédits: (1er) Fernando Turmo/JGI Congo, (2ième) Sophie Muset/JGI Canada, (dernier photo) National Geographic
L’Institut Jane Goodall n’approuve pas la manipulation, l’interaction ou la proximité des chimpanzés ou d’autres animaux sauvages.
Les chimpanzés secourus vus sur ces photos sont pris en charge par des professionnels formés au sanctuaire Tchimpounga de JGI.