Recherche à Tchimpounga

Le sanctuaire de Tchimpounga accueille plusieurs équipes de recherche qui étudient les liens d’évolution entre les êtres humains et les chimpanzés. Bien que notre ADN soit environ identique à 98% avec l’ADN des chimpanzés, il subsiste plusieurs différences de taille, allant du physique (par ex. les êtres humains sont bipèdes alors que les chimpanzés se déplacent généralement à quatre pattes) au cognitif.

Observer des chimpanzés sans les déranger dans leur environnement naturel est crucial pour obtenir des résultats d’étude précis. Les orphelins du sanctuaire de Tchimpounga vivent en groupe tout comme ils le feraient en liberté. Ceci permet le développement et l’apprentissage social organique, et donne aux chercheurs des informations sur la croissance des jeunes chimpanzés à l’état sauvage.

Dans l’étude des relations entre le développement des humains et des chimpanzés, JGI applique des méthodes de recherche non invasives. Les chercheurs effectuent des observations comportementales de jeunes chimpanzés, bonobos, et enfants et conçoivent des défis pour tester la capacité individuelle à résoudre un problème. En comparant les résultats de ces tests, les chercheurs peuvent contribuer à mettre en lumière l’évolution de la cognition sociale humaine. De plus, ils analysent l’importance de la personnalité individuelle et des réactions émotionnelles dans leurs capacités à résoudre des problèmes.

Le saviez-vous?

Lors de ses cinq premières années, un chimpanzé joue, se sociabilise et développe un lien très solide avec sa mère.

Les os, les muscles et le système nerveux d’un chimpanzé sont identiques à ceux d’un être humain.

Le cerveau d’un chimpanzé et d’un humain est structuré de la même façon et les chimpanzés sont capables de raisonnement et d’abstraction.

La vue, l’odorat, l’ouï et le toucher d’un chimpanzé sont similaires à ceux d’un humain.

Les chimpanzés sont capables de construire et d’utiliser des outils.

Les chimpanzés utilisent le langage corporel et émettent des cris pour communiquer.

      Chimps criants - Chimps de Ngamba

Les chimpanzés ont une large palette d’émotions, allant de la joie, à la tristesse en passant par la peur et l’empathie.

Photo crédits (haut en bas): JGI U.S./Fernando Turmo, Nick Riley, JGI U.S./Fernando Turmo, JGI U.S./Fernando Turmo, JGI U.S./Fernando Turmo, Rick Quinn, JGI U.S./Fernando Turmo