Rassemblement International des Responsables du Roots & Shoots au Château de Windsor – Comment cela a changé ma vie

Rassemblement International des Responsables du Roots & Shoots au Château de Windsor – Comment cela a changé ma vie
23/09/2019 Webmaster

Quand quelqu’un vous raconte une expérience ou une situation qu’il a vécue, vous l’imaginez dans votre tête et vous pensez savoir à quoi vous attendre si cela vous arrive. Mais quand cette expérience se réalise pour vous, cela peut être une véritable surprise !! Bienvenue dans le récit de mon expérience à Windsor !

Le programme Roots & Shoots de Jane Goodall

Commençons par le commencement. C’est en 1991, en Tanzanie, que le Dr. Jane Goodall fut à l’origine la création du programme d’aide à la jeunesse nommé Roots & Shoots. Ce programme vise à initier des changements positifs pour les communautés, les animaux et l’environnement. Le premier groupe Roots & Shoots était composé de 12 élèves tanzaniens du secondaire qui souhaitaient faire face aux problèmes rencontrés par leur communauté. Depuis lors, de nouveaux groupes de jeunes voient le jour chaque année, ils collaborent sur différents projets, tous dans un seul et unique but : un avenir plus serein dans lequel hommes, animaux et nature coexistent en harmonie. Vous avez sûrement entendu Jane déclarer que c’est de voir le travail des jeunes main dans la main sur des thèmes aussi importants qui lui donne de l’espoir et l’envie de continuer.

Le Rassemblement International Annuel des Responsables du Roots & Shoots de Jane Goodall à Windsor

Imaginez un instant les représentants des groupes de jeunes en provenance de 26 pays se rassemblant l’espace d’une semaine à un certain endroit pour faire connaissance, partager leurs expériences Roots & Shoots dans leur propre pays et former des groupes de travail sur divers projets. Au risque de vous décevoir, vous êtes loin de pouvoir imaginer ce qui est né de cette expérience formidable 🙂

L’énergie qui s’en est dégagée était quasiment magique. Tant de jeunes gens voyageant des quatre coins du monde, nourrissant les mêmes buts et passions, et prêts à partager mais aussi à écouter et à apprendre les uns des autres. L’une des choses qui m’a le plus frappée est qu’à aucun moment durant la semaine, nos différences (langue, nationalité, culture, personnalité, opinions, couleur de peau, croyances) n’ont entravé ou stoppé notre envie d’avancer. Nous avons toujours trouvé un compromis qui nous a permis d’aller de l’avant. J’imagine que c’est ce qui se passe quand l’objectif est clair, vos yeux sont rivés dessus et vous accueillez tous les points de vue et manières de faire différentes des vôtres.

Une fois revenue de Windsor, je me suis aussi dit que j’avais eu la chance de découvrir pendant une semaine ce que cela faisait de vivre dans un monde parfait (à mes yeux) : aucun jugement d’aucune sorte, entraide continue que cela soit pour déplacer une chaise, traduire en anglais, prodiguer des conseils et aider une personne à trouver des solutions face aux problèmes auxquels elle est confrontée chez elle, nous étions tous respectueux les uns des autres et curieux d’élargir nos horizons en découvrant les autres cultures et pays. Vous aurez compris :
Cette expérience a été pour moi synonyme de paix, d’amitié, de justice, de solidarité et d’ouverture d’esprit comme jamais !

Le Château de Windsor et la St George’s House

Et ce n’est pas n’importe où que ce rassemblement annuel des responsables a eu lieu ! Au Château de Windsor, dans la St George’s House, rien que ça ! La Reine passe la majeure partie de ses weekends au Château et devinez la meilleure : elle a justement décidé de séjourner quelques jours à Windsor lorsque nous y étions ! La St George’s House a été fondée en 1966 par Son Altesse Royale le Duc D’Edimbourg, et le Doyen de l’époque, Robin Woods en tant qu’endroit de rassemblement pour les personnes ayant un haut niveau d’influence et de responsabilité et faisant face à des problématiques majeures dans la société contemporaine. Nous remercions chaleureusement Gary, Patricia et tout le personnel de la St George’s House pour leur accueil chaleureux et pour avoir mis tout en œuvre pour que notre séjour soit aussi agréable que possible et pour faciliter notre travail. Nous avons été conviés à une visite privée des Appartements d’État du Château de Windsor , à une visite de la Chapelle St George et nous avons également pu assister à l’eucharistie et aux vêpres à la Chapelle. Nos réunions, présentations et séances en groupe se déroulaient au Vicar’s Hall et nos pauses café au pas de la porte, en contemplant la vue imprenable sur la ville et la Tamise. Et pour finir, nous avons également eu la chance, et non des moindres, de manger chaque jour d’excellents repas végétariens ou vegan dans la St George’s House.

EN SAVOIR PLUS SUR ST GEORGE’S HOUSE : STGEORGESHOUSE.ORG
#SGHRS2019 | TWITTER: @STGEORGESHOUSE | FACEBOOK: @STGEORGESHOUSEWINDSOR

Ce que nous faisions de nos journées

jane-goodall-windsor-group-worksJe parle en mon nom, mais je suis certaine que cela vaut aussi pour tous les responsables jeunesse : ce fut vraiment une expérience inoubliable. Des présentations par pays (où chaque responsable présentait le travail et la vision de Roots & Shoots dans son propre pays) aux discussions et briefings inspirants sur les projets initiés par les groupes précédents à Windsor (tels que la Journée de la Paix, le Novembre Zéro déchet et la Parade des animaux) ou d’autres groupes de jeunes. Des séances de travail en groupe (pour travailler sur notre propre projet développé à Windsor) aux présentations réalisées par des personnes incroyables engagées dans JGI Global telles que Patrick Van Veen, Président du Conseil d’administration général du JGI et Serena Cowdy, Directrice générale des communications du JGI qui nous a parlé de médias sociaux et des clés pour réussir une campagne sur les médias sociaux.

jane-goodall-windsor-londonNous avions la journée du mercredi pour nous, donc un groupe a décidé de visiter Londres et un autre de rester à Windsor, en flânant des ses rues magnifiques, faisant une petite croisière sur la Tamise tout en profitant des vues fantastiques sur le Château de Windsor, Eton College, Mill House, les champs de courses et les prairies du Brocas voire même pour les plus courageux, la célèbre ‘Long Walk’ du Grand Parc arboré de Windsor.

Et pour terminer chaque journée, nous passions du temps tous ensemble ou avec Jane, racontant des histoires et apprenant à mieux nous connaitre.

La visite du Prince Harry

Je n’étais même pas au courant que l’invité spécial de Jane mentionné dans le livret que nous avions reçu était Son Altesse Royale, le Prince Harry ! Quelle surprise !! Le Prince Harry nous a tous salués et remerciés pour notre travail quotidien et notre implication pour faire face aux problèmes de nos communautés. Il nous a encouragés à persévérer et a passé quelques minutes avec chaque groupe à échanger des opinions sur les projets respectifs développés à Windsor. Et j’avoue qu’entamer une discussion avec le Prince Harry et lui demander son point de vue et ses conseils était pour moi plus qu’un honneur.

En savoir plus sur la visite du Prince Harry sur le JGI US blog.

Les projets développés à Windsor

L’un des principaux objectifs du rassemblement à Windsor est de concevoir des campagnes pour faire face aux problématiques importantes que nous rencontrons au sein de nos communautés locales ou qui touchent aux animaux ou à l’environnement. Les sujets abordés étaient la réduction des plastiques à usage unique et la pollution des océans, la restauration des habitats, la disparition des espèces, le changement climatique, et beaucoup d’idées ont été partagées afin de faire avancer les campagnes élaborées par les groupes précédents.

Je suis honorée d’être un membre de l’équipe Grand Bleu (Big Blue) sur le thème des plastiques à usage unique qui fait la promotion des outils permettant de réduire leur utilisation auprès des collectivités (écoles, entreprises, autres communautés) et des personnes privées. Nul besoin d’entrer dans les détails techniques ici et de mentionner des chiffres et des faits. Nous sommes tous bien conscients de la quantité astronomique de plastique dont regorgent nos océans ! Mon équipe a eu l’idée de créer un kit d’outils qui fournira aux enfants et aux adultes des conseils simples pour changer leurs habitudes et trouver des alternatives pour supprimer l’usage du plastique au quotidien. Dès que le kit sera finalisé, nous inviterons chaque personne à partager une photo pour montrer ce qu’ils ont fait pour réduire les plastiques à usage unique et quel conseil ils ont mis en pratique parmi ceux proposés. Restés connectés, d’autres infos intéressantes suivront prochainement. 😉

Nos coordinateurs

Tanya, Diana, Kelly, Jasmina et Mary, rien de tout cela n’aurait été possible sans vous. Merci d’avoir tout organisé, élaboré l’agenda, guidé durant les projets et d’avoir toujours été présentes quand il le fallait, tant comme mentors que comme amies, toujours en action pour que nous ne perdions pas le fil, mais sachant aussi rester dans l’ombre pour nous permettre de voler de nos propres ailes.🙂

Jane

jane-goodall-windsor-sign-bookJ’ai le sentiment (et je ne dois certainement pas être la seule) que tout ce que l’on pourrait dire sur Jane ne reflètera jamais assez tout ce qu’elle incarne pour nous tous. C’est la deuxième fois que je la rencontrais vu que j’avais eu le privilège de la rencontrer en personne la première fois en mars 2019 lors de sa visite en Belgique. J’admire l’impact qu’elle a sur les gens : Jane inspire, motive, réveille les gens. Quelque part elle arrive à tirer le meilleur d’eux. Elle peut être une professeure et une conseillère, mais aussi une oreille attentive et une amie. Elle fait aussi preuve d’humour, comme lorsqu’elle verse de l’eau sur vous pendant le repas quand vous faites plus de bruit qu’il ne faudrait. Mais ce qui me fascine le plus est sa persévérance. Elle continue quoiqu’il en coute sans jamais s’arrêter. Cesser d’agir, d’espérer ou baisser les bras ne fait tout simplement pas partie de son vocabulaire. Peu importe la difficulté, l’échec ou l’opposition. Jane, merci de m’avoir montré la voie !

Après Windsor

Les souvenirs, les photos et les cadeaux sont une chose, mais l’idée générale est de répandre le “virus Windsor”, comme je l’appelle. Rentrer à la maison et en parler à tout le monde. Partager l’expérience et être une source d’inspiration pour les autres pour qu’ils s’investissent dans le travail et le mouvement. Appliquer ce que nous avons appris dans nos vies quotidiennes. Trouver de nouvelles voies pour transmettre le message : si nous voulons un avenir meilleur, c’est maintenant qu’il faut agir.

Amanda de Puerto Rico, Marta d’Islande, Didus d’Ouganda, Rosalia de Chine, Anna des Pays-Bas, Alexandra d’Autriche, Dominik de Slovaquie, Lily de Taiwan, Gwanwoo de Corée du Sud, Janka de Hongrie, Georgia d’Angleterre, Laila d’Argentine, Emily de Nouvelle-Zélande, Maria Alicia d’Uruguay, Valeria d’Italie, Mosses de Tanzanie, Augustin du Burundi, Yanni des USA, Jessica d’Australie, Carolina du Chili, Rebecca du Canada, Tessina d’Allemagne, Yoyo de Hong Kong et Tong de Chine…

CE FUT UN RÉEL PLAISIR DE FAIRE VOTRE CONNAISSANCE !

    • • Merci d’avoir été si géniaux …
    • • Merci pour nos brise-glace matinaux …
    • • Merci d’avoir malmené mon nom grec si merveilleusement …
    • • Merci d’avoir ajouté 25 pays à ma liste des lieux à visiter …
    • • Merci de m’avoir fait croire que tout est possible …
    • • Merci de m’avoir donné de l’espoir pour l’avenir …

Un mot de la fin pour tous les lecteurs ?

Pour vous qui avez passé les dernières minutes à lire l’expérience qui a changé la vie d’une fille, voici ce qu’il faut en retenir :

Oui, nous vivons une époque difficile. Discrimination. Intolérance face aux croyances des autres. Guerres régionales. Changement climatique. Animaux en voie d’extinction. Océans pollués. La liste est longue. Maintenant, regardons le côté positif. Des personnes se battent pour faire respecter les droits fondamentaux. Des enfants manifestent pour sauver l’environnement. Des personnalités publiques et des célébrités lancent des mouvements.

Il y a encore de l’ESPOIR.

Pour citer Jane : “Tout ce que vous faites a un impact. A vous de choisir quel impact vous voulez avoir. ” Donc…

Texte: Vasiliki Boukouvala
Photos: Vasiliki Boukouvala & Tanya Pérez Echeverría