Protection des chimpanzés

Une de façons dont le Jane Goodall Institute protège les chimpanzés et d’autres primates est à travers le sanctuaire de Tchimpounga et en soutenant l’application de la loi pour réduire le trafic illégal.

JGI sensibilise également à l’importance de protéger les espèces protégées. Sans sanctuaires, les officiers qui souhaitent appliquer la loi en confisquant les grands singes aux trafiquants et braconniers, n’auraient aucun endroit où les placer.

La sensibilisation est également très importante. Les communautés locales ont progressivement pris conscience qu’ils devraient alerter les agences d’application de la loi en cas de braconnage et de trafic des grands singes, car c’est illégal. Nous observons une augmentation des arrestations et poursuites judiciaires résultant d’une plus grande application de la loi. Malgré cela, nous devons continuer à œuvrer pour une meilleure protection des chimpanzés.

Le centre de réhabilitation des chimpanzés de Tchimpounga

Le centre de réhabilitation des chimpanzés de Tchimpounga est le plus grand sanctuaire de chimpanzés d’Afrique. Ce refuge d’espèces sauvages abrite plus de 150 chimpanzés, tous victimes du trafic illégal et du braconnage.

Enlèvement pièges

Le Jane Goodall Institute possède une équipe dont l’objectif est d’entrainer des ougandais au trackage dans le cadre du programme de suppression de pièges. La tâche de cette équipe de suppression de pièges est de localiser et supprimer les pièges et d’indiquer sur une carte, via un système de localisation de GPS, les zones où les braconniers sont actifs.

Campagnes de sensibilisation

Les campagnes de sensibilisation, programmes d’éducation dans les écoles et information des communautés font partie du travail de terrain du sanctuaire de Tchimpounga. Il est important que les communautés locales soient sensibilisées à la diminution des populations de chimpanzés.

Le Centre de Recherche de Gombe Stream

Dr. Jane Goodall a fondé le Centre de Recherche de Gombe Stream en 1965 et est depuis devenu un laboratoire vivant, habitat du groupe de chimpanzés sauvages le plus étudié.

Photos crédits:  (banner et premier photo) Fernando Turmo/JGI Congo, (seconde et troisième) Sophie Muset/JGI Canada, (dernier photo) National Geographic